recevoir nos infos

PyrèneScope

pour recevoir notre lettre d’infos …

* champs requis

EDITO

Après un lancement réussi au festival Résistances en juillet dernier Monnaie 09 fait sa rentrée, forte de nouveaux bénévoles, riche d’un premier catalogue de prestataires, d’un agenda varié et bien sûr … de ses Pyrènes !

Merci à tous les primo-adhérents qui peuvent se féliciter d’être parmi les précurseurs d’un mouvement associé à une métamorphose humaine et sociale indispensable, que d’aucuns se plaisent à nommer transition. Une approche complémentaire et convergente est celle de l’Economie sociale et solidaire, dans laquelle nous nous reconnaissons aussi pleinement.

Passé l’été en demi-teinte cette rentrée s’est faite sous un soleil généreux. Bien commun s’il en est, difficilement aliénable (n’en déplaise aux fanatiques du tout-marché …) il dispense sans compter chaleur, lumière et énergie depuis des temps immémoriaux – et pour quelques tours encore, imprimant à notre ronde biosphère les courbes de sa course dans l’univers. Un symbole, quand la terre, l’eau, l’air, les forêts, le vivant en général et toutes autres richesses jusqu’aux plus immatérielles sont implacablement triées, soupesées, calibrées, découpées pour être en définitive monétarisées avec tout ce que cela suppose d’accaparements, de captations d’un côté, de raréfaction et de manque, de l’autre. Qui n’a pas ici entendu parler ces derniers jours du drame écologique qui se joue sur la zone humide du Testet dans le Tarn ? Et là-bas, la « Ferme aux mille vaches », symptôme effarant de la chosification d’animaux nourriciers que nous devrions respecter, là-bas encore, les perspectives d’un traité transatlantique de libre-échange qui promet de balayer le peu de résistances tenant encore devant l’impératif de profits exprimé par des multinationales décomplexées, enfin toutes ces logiques guerrières en marche, qu’elles soient nationalistes/ identitaires ou fanatiques / sectaires quand les tensions provoquées par l’inhumanité des conditions de partage deviennent insupportables …

Nous pourrions nous sentir accablés, assommés par tous ces récits faisant naître le dégoût, entretenant la peur et minant la confiance que nous pouvons avoir en nous-mêmes et les uns envers les autres … Citant  le poète uruguayen Eduardo Galeano, « nous laisserons le pessimisme à des jours meilleurs ». Saisissons nous des outils à notre portée, développons encore et toujours l’écoute et l’attention à l’autre et au vivant sans nous départir d’une franche et solide affirmation de ce que nous sommes. Déployons nos alternatives dans un tempo soutenu, sans fébrilité ni précipitation, en confiance. Ouvrons les yeux, les oreilles et nos cœurs, retroussons nos manches et laissons circuler cette belle énergie dont nos sommes encore les heureux dépositaires.

La monnaie locale complémentaire est un de ces outils, chacun peut s’en emparer, apprendre soi-même puis aux autres à la connaître et à l’utiliser. C’est un signe de reconnaissance, un media transversal qui a vocation à circuler dans toutes les mains, dans tous les champs d’activité, sur toutes les places. Pour votre pain quotidien, vos leçons de chant du jeudi, les travaux sur le toit ou la sortie d’un soir, Pyrènes en poche, faites vivre votre territoire et portez haut les valeurs de respect de la nature et de l’humain que nous avons en partage … rejoignez-nous !  Avec ses espaces, sa faune, sa flore, ses cultures, ses habitants de longue date comme de passage … pour une Ariège sociale et solidaire !

Monnaie09

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>