FRESS : atelier monnaies et finances

Le18ème forum régional de l’économie sociale et solidaire s’est tenu à Toulouse les 23 & 24 novembre derniers. Monnaie 09 y était. On vous raconte !

Le18ème forum régional de l’économie sociale et solidaire (FRESS) portait sur le changement d’échelle, une notion en entière cohérence avec les valeurs de Monnaie 09 qui vise la promotion des circuits courts.

Parmi les chercheurs et les porteurs de projet présents, il y avait notamment Geneviève Azam (conseil scientifique d’Attac), Julien Milanesi (chercheur du Master nouvelle économie sociale de Toulouse Jean Jaurès), l’association ariégeoise KPSens, et puis nous, les représentants des monnaies locales complémentaires à Toulouse (SOL Violette) et en Ariège (Pyrènes).

Un atelier sur les « monnaies et finances » a rassemblé une trentaine de participants. Le panel d’invités était diversifié et de qualité : Simon Ducoffe, délégué régional de la NEF, Jean-Eric Florin, Directeur de Midi-Pyrénées Active, Eric Jourdain, Président d’Iés, Xevax Christie, Président de l’association Euskal Moneta.

Comme vous le savez sûrement, l’association Monnaie 09 place les euros échangés en Pyrènes par ses adhérents à la NEF. L’action de la NEF est née en 1979, en tant qu’association. Ensuite elle s’est transformée en société financière en 1988. Depuis, la NEF n’a eu cesse de se développer tout en respectant les contraintes légales en vigueur. Il n’en demeure pas moins qu’elle produit chaque année un document de prêts dans une transparence totale, et que depuis sa création, elle a soutenu 6 000 projets (voir la vidéo ci-dessous). Elle compte aujourd’hui 3 500 sociétaires. Depuis plusieurs années,elle souhaite mettre en place des comptes courants, à la demande de ses épargnants. Pour cela, elle a besoin de 10 000 épargnants supplémentaires.

Aussi,le Président de l’association créatrice de l’Euskal Moneta, la monnaie locale du pays basque, a expliqué l’histoire récente et le développement rapide du projet. Sa naissance en 2013 visait d’abord à promouvoir la langue basque. En 2015, des leviers financiers public (Région Nouvelle Aquitaine) et privé (Fondation)ont permis de lancer l’Eusko numérique 2 ans plus tard. Ainsi, la circulation de la monnaie locale a augmenté de 60% : en septembre 2017, 1 million d’Euskos étaient en circulation dans le pays basque (400 000 en espèces et 600 000 voie numérique) !

Il nous a également été confirmé qu’un programme de recherche sur les monnaies locales venait d’être lancé en Région Nouvelle Aquitaine et soutenue par elle Il s’agit du projet MOLONA (Analyse comparative des monnaies locales complémentaires en Nouvelle Aquitaine) porté par Yannick Lung (UMR GREThA, Université de Bordeaux)1. Le travail va s’effectuer de façon interdisciplinaire (économie,sociologie, sciences politiques), il comparera plusieurs MLC, et étudiera notamment l’impact de l’Eusko dans le Pays basque2. Faites-nous confiance, nous le suivrons avec beaucoup d’attention.

1https://www.msha.fr/msha/activites_recherche.php?menu=1

2http://www.euskalmoneta.org/2018/11/27/4133/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *